Entrepreneurs, engagez vous à créer la « nouvelle entreprise » !

Créer une entreprise est facile, mais périlleux. Créer une nouvelle entreprise est une obligation pour durer et se développer dans le monde de demain. Aidons chaque jour et partout tous ceux qui s’y engagent.

À tout âge, de toutes catégories sociales, sur tous les territoires, la création d’entreprises apparait aujourd’hui comme accessible, grâce à la mobilisation des acteurs privés et publics, grâce à de nouveaux environnements et statuts favorables. Il ne faut pas oublier pourtant que ce qui fait la réussite d’une entreprise, c’est l’équipe et la capacité de l’entrepreneur à être visionnaire tout en se projetant dans l’avenir.

Si la volonté d’entreprendre est présente, les écueils et difficultés restent nombreux amenant toujours autant de disparitions d’entreprises après quelques années. Nous devons œuvrer à ce que chacun puisse créer la « nouvelle entreprise », respectant des valeurs et des principes. Un constat et une opportunité : l’entrepreneur doit être visionnaire.

Les consommateurs sont des Saint-Thomas, croyant en l’action et aux preuves, tout en ayant les moyens de le vérifier par un « mouchard » de poche numérique permanent. S’ils veulent des preuves, ils exigent également l’engagement et le respect de valeurs et codes. L’entrepreneur doit donc porter un message, croire en une cause, et le prouver à travers ses produits et ses services.

Les trois clés pour une nouvelle entreprise

Le progrès

À vous d’envisager le progrès sous deux axes. Tout d’abord, l’innovation, la différence, le mieux. Toute entreprise qui se crée doit se différencier, et on appelle cela l’innovation : par le produit, le service, le management, le positionnement ou le modèle économique. Le progrès, c’est celui que vous amenez à vos clients et consommateurs par des produits et services qui doivent enchanter, surprendre et servir.

Un progrès également pour la société dans son ensemble. Posez-vous cette simple question : dans quelques années, si mon entreprise disparait, à qui va-t-elle manquer, et surtout pourquoi ? Parlez de votre cause, engagez-vous au-delà d’une mission économique, faites de votre entreprise, et de la richesse créée un vrai progrès social.

Le partage

Votre vie va changer par vos rencontres, vos échanges, la contradiction, et les étincelles qui vont se produire. Les startups montrent une voie délirante : « Parle de ton projet, ouvre-toi à l’autre, n’aie pas peur du partage, au contraire, il va te renforcer ».

L’adage disant qu’il faut donner avant de recevoir se vérifie chaque jour dans tous les lieux d’innovation. Et dans vos entreprises, où en êtes-vous avec le collaboratif, avec l’open-innovation ? Permettez-vous et valorisez-vous l’expression et la création de chacun de vos collaborateurs ?

Le partage est aussi et surtout celui de la richesse que vous créez : partagez pour récompenser, pour fidéliser, mais aussi tout simplement pour imaginer un autre monde, plus solidaire, plus harmonieux.

La performance

De toute nature, de tout statut, l’entreprise doit être un lieu de performance et de mesure. Une performance qui assure l’avenir de l’entreprise dans un contexte concurrentiel permanent, une performance qui respecte l’engagement et les capacités de chacun. Le management par l’exemple et par les valeurs peut amener chacun à voir la performance comme une cause à atteindre, et non une obligation à subir.

Créer son entreprise est une aventure périlleuse, créer une « nouvelle entreprise » devient une quête, un engagement, une marche où l’on ne doit jamais être seul. Aidons chaque jour et partout tous ceux qui s’y engagent

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-137718-entrepreneurs-engagez-vous-a-creer-la-nouvelle-entreprise-1148842.php?utm_content=buffer51118&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer&t0qGGLf2P110mKSw.99